ProtéAB

ProtéAB, projet CASDAR financé par le Ministère de l'’Alimentation, de l’'Agriculture et de la Forêt, a été piloté par Initiative Bio Bretagne et conduit de novembre 2010 à mars 2014 avec un partenariat très large. Ce programme a permis de préciser la contribution des légumineuses à graines dans le cadre de l'’alimentation protéique des porcs et volailles biologiques.

Le projet, caractérisé par son aspect transversal, s'est articulé autour de 3 grands objectifs :

1/ Identifier les besoins des filières animales biologiques et les potentialités de production en légumineuses à graines biologiques.
Un état des lieux basé sur les statistiques de 2012 a permis de quantifier le déficit protéique français en AB, et de caractériser les atouts et freins de la culture de légumineuses à graines françaises.

2/ Mieux connaître les facteurs de réussite, de la production des légumineuses à graines à la formulation d’aliments 100% biologique.
=> Côté cultures, un réseau de 120 essais, majoritairement axé sur de l'évaluation variétale, a permis de préciser par zone pédoclimatique les caractéristiques et le comportement des espèces et variétés disponibles. De nombreuses analyses nutritionnelles de ces matières premières ont été effectuées.
=> Côté élevage, des essais d'aliments 100% AB maximisant la proportion de protéagineux ont permis de caractériser les performances zootechniques en élevage porcin et de poules pondeuses.

3/ Évaluer, via des analyses multicritères, les conséquences d’une augmentation de la part de légumineuses à graines biologiques dans les assolements
Les diverses analyses menées ont évalué les conséquences économiques, sociales et environnementales d'une maximisation des légumineuses à graines dans les assolements (cas-types réalisés à l'échelle de la ferme) et rations animales (cas-types fafeurs porcins). Une étude a également été menée à l'échelle des marchés de l'aliment composé.

Visiter le site web du projet ProtéAB