//itab-lab.fr/wp-content/uploads/2018/07/Melibio-web.png

MELIBIO - Comment valoriser la diversité des espèces, des variétés fourragères et des pratiques culturales en AB pour sécuriser les systèmes d'alimentation des ruminants du Massif Central

L’enjeu de Mélibio est d’accompagner, sur le Massif Central, les éleveurs, en priorité en agriculture biologique, dans leur quête d’autonomie et de sécurisation de leurs systèmes fourragers face aux aléas, notamment climatiques. Or, l’autonomie passe très souvent par la mise en culture de fourrages et par une réflexion sur la place de ces cultures au sein du système fourrager.

Ce projet s’attache à promouvoir une stratégie alternative, déjà explorée par certains éleveurs, basée sur une intensification écologique du système fourrager s’appuyant sur la valorisation des ressources naturelles. Cette intensification est écologique car l’augmentation de la production d’herbe et la résilience du système fourrager sont obtenues par l’introduction d’une nouvelle diversité végétale cultivée dans le système fourrager, complémentaire des ressources naturelles utilisées. Ainsi, prairies temporaires semées en mélange (Prairies à Flore Variée, PFV), et cultures annuelles pâturées ou récoltées en fourrage (Cultures Fourragères Annuelles, (CFA) viennent compléter l’offre de fourrage des prairies permanentes et des parcours.

Accompagner cette diversification est un défi majeur pour les chercheurs et les conseillers agricoles. En effet, les connaissances existantes sont majoritairement liées à la simplification et la standardisation des agrosystèmes, alors que l’AB, ou encore l’élevage à base d’herbe, majeur sur le Massif Central, opèrent une diversification pour stabiliser un niveau de production satisfaisant sans recourir aux intrants. Il devient alors indispensable d’identifier ou de produire les connaissances, les références techniques et les savoir-faire nécessaires à cette diversification, et de les diffuser. Ce sont les objectifs du projet Mélibio.

Site en construction